Le jour où Bjorn a calmé Stig….

Pour ma première paricipation au rallye de L’eifel en 2002, je me pince en voyant deux champions Suédois venus s’amuser en rallye historiques.Ils étaient très disponibles et nous avons pû à maintes reprises discuter avec eux.

Rendez vous compte… BJORN WALDEGAARD, suédois et Champion du Monde des Rallyes 1979 avec un total 16 victoires en mondial et près de trente si on compte les Monté Carlo et autres rallyes de Suède et Acropole qu’il a gagné avant que le championnat du Monde existe.

Stig BLOMQVIST, (en combinaison bleue pour ceux qui n’étaient pas nés) suédois et Champion du Monde des Rallyes 1984 avec un total de 11 victoires en mondial et trois de plus si on compte ses victoires au rallye de Suède sur SAAB avant la création du championnat du Monde.

Bjorn va rouler sur une Porsche 911 S VHC et Stig sur une Escort BDA MK1. Martin ROWE complète l’équipe anglaise qui aligne les Ford sur une MK1 lui aussi.

J’en profite avec mon père pour faire la connaissance de Phil SHORT, ancien copilote en mondial devenu bras droit de Malcom WILSON, venu faire le rallye avec sa MINI COOPER d’usine. Celle qui a gagné le RAC aux mains de Rauno AALTONEN ( désolé, je ne me souviens plus de l’année).

 

 

Phil SHORT, qui dépasse le mètre quatre vingt dix, rentre sans problème dans sa mini, mais il est vrai que la colonne de direction est réglable en hauteur, chose rare pour une auto des années soixante.

Lors de la première spéciale, Reinhard KLEIN le célèbre photographe du Championnat du Monde des Rallyes qui préside l’association slowly sideways, a bien fait les choses… Une spéciale spectacle qui a servi de shake down au rallye moderne et dont le point stop est situé de telle façon qu’on puisse se garer et assister aux passages des autres concurrents.

Le passage est rapide, on longe une forêt pour arriver à un gros freinage, tomber deux ou trois rapports de façon à négocier un droite en descente immédiatement suivi d’un gauche en contre bas.

La courbe est aveugle, la route est sale et BJORN WALDEGAARD arrive avec sa 911 verte. A l’endroit le plus éloigné où les plus courageux avaient retardé leur freinage, le son du Flat 6 rugit toujours et le champion suédois place sa Porsche de façon à décoller au dessus du champs et attérir après la courbe à gauche, en ligne pour la suite du parcours. Le genre de chose qu’on imagine à peine sur le jeu Gran TURISMO en mode arcade.

STIG BLOMQVIST était debout à coté de moi et hochait la tête de gauche à droite d’un air agacé…

BJORN lui devait avoir un grand sourire derrière son volant en imaginant la tête de son copain suédois…

Je ne suis pas prêt d’oublier ce passage…ni la gentillesse de cet immense champion.

 

Catégories

Articles récents

Retour sur la saison 2019

Retour sur la saison 2019

Après plusieurs années sans compte rendu (le dernier date de 2014), l’exercice ne s’annonce pas simp...

RETROMOBILE 2014. Exposition « Les Alpine de Mr Rédélé »

RETROMOBILE 2014. Exposition « Les Alpi...

Alpine une nouvelle fois à l’honneur mais cette fois ci dans la capitale. A l’initiative...

LM STORY 2013. Alpine A 441, embarquez à bord !

LM STORY 2013. Alpine A 441, embarquez à bord !

Des soucis de mise au point moteur mais un réel plaisir d’entendre le V6 gordini chanter...

Vivez la 3ème montée de la course de côte du Beaujolais dans la Scora Maxi d’Anthony DUBOIS

Vivez la 3ème montée de la course de côte du Be...

Anthony, de retour en Championnat de France de la Montagne, améliore son meilleur chrono dans la 3 è...

Alain SERPAGGI retrouve l’ALPINE A 441 2 litres.

Alain SERPAGGI retrouve l’ALPINE A 441 2 lit...

La deuxième sortie de ce magnifique prototype Alpine depuis sa restauration eut lieu dans le cadre d...

Roadbook

Newsletter



Retrouvez-nous sur Facebook

Création : Ergo